Grève dans l’Eure, des collèges REP+ qui ferment, comme au Mirail

affiche-reynerie-jpgLes fermetures de Badiou et Bellefontaine, ne sont malheureusement pas des cas isolés ! Grève dans l’Eure

 

Dans l’Eure, la fermeture de deux collèges REP+ donne du fil à retordre au conseil départemental. Dans le cadre d’un arc intersyndical bien plus large que celui du 31 (cf communiqué intersyndical ci-dessous), un appel à la grève a été lancé pour le mardi 7 novembre.

Voici ce que nous avons reçu de Sud éducation 76-27

Nous sommes en lutte depuis un an et demi contre la décision du Conseil départemental de l’Eure de fermer deux collèges REP+ pour l’un (Collège Pablo Neruda à Évreux) et REP pour le second (Collège Pierre Mendès-France au Val-de-Reuil) à la rentrée 2018.
Le projet initial prévoyait même la fermeture d’un collège rural, mais c’est l’éloignement des collèges les plus proches rendant les trajets insupportables qui a eu raison de ce projet abandonné récemment.
Dans le cadre d’une intersyndicale très large et avec les deux fédés de parents, nous avons multiplié les actions depuis un an et la colère monte !! Maintenant les parents ont pris connaissance du projet de re-sectorisation dantesque qui accompagne ces fermetures et sont excédés de voir le sort qui sera fait à leur(s) enfant(s).
Ce ne sont pas des tout petits collèges : Neruda par exemple compte 430 élèves !!
L’une des nombreuses conséquences négatives sera la perte des moyens en éducation prioritaire pour les collégien-ne-s, mais aussi pour les écoles alentour !
Plus que jamais nous avons bien compris qu’il s’agit là de la part de la nouvelle majorité LR de faire payer aux classes populaires le coût de l’austérité et nous avons entendu en audience des propos dignes de stéréotypes bourgeois qui sont venus renforcer notre courroux et alimenter
notre protestation.

tract intersyndical commnique-de-presse-mobilisation-6-et-7-novembre

Solidairement

SUD Éducation 76-27