Tous les articles par sudeduc31

Lutter contre les LGBTIphobies en milieu scolaire, une nécessité !!

Les LGBTIphobies sont bien présentes dans les établissements scolaires. Si les élèves en sont les premier-es victimes d’après les rapports annuels de SOS Homophobie, cette question concerne aussi les personnels, soit parce qu’illes peuvent être les auteur-es de ces actes LGBTIphobes (dans 20 à 25% des cas), soit parce qu’illes en sont eux/elles mêmes victimes (dans 15 à 20% des cas).

SUD éducation est au côté des personnels LGBTI de l’Education Nationale, pour lutter contre toutes les formes de discrimination LGBTIphobe et hétérosexiste, et appelle à se mobiliser à l’occasion du 17 mai et des marches des fiertés, contre la haine, pour les droits LGBTI et l’épanouissement de tou-te-s !!

Lire la suite Lutter contre les LGBTIphobies en milieu scolaire, une nécessité !!

Lettre à Madame Laporte DASEN de la Haute-Garonne

Madame la Directrice Académique des Services de l’Éducation Nationale de la Haute-Garonne,

Sud Éducation 31 souhaite attirer votre attention sur l’organisation de la rentrée 2018 dans les écoles en REP et REP+ suite à la mesure des « CP et CE1 à 12 » annoncée l’année dernière par le gouvernement.

En effet, notre syndicat a été alerté par des enseignant-es de certaines de ces écoles. Sud éducation 31 est attaché à la baisse des effectifs à l’école, soyez en sûre. Lire la suite Lettre à Madame Laporte DASEN de la Haute-Garonne

Mesure des CP et CE1 à 12 où en est-on?

Un an après l’annonce gouvernementale des CP et CE1 à 12 en REP+ et des CP à 12 en REP, un petit bilan s’impose

Dès sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron annonce 12 élèves en CP-CE1 dans les écoles relevant de l’éducation prioritaire afin de lutter contre l’échec scolaire. Chose promise, chose faite ! Alors qu’au mois de juin 2017 les enseignant-es des écoles planchent sur la composition des classes pour la rentrée 2018, Jean-Michel Blanquer demande aux équipes en REP+ de prévoir des CP à 12 !

Oui, mais à quel prix ? Lire la suite Mesure des CP et CE1 à 12 où en est-on?

Grève le 28 juin : appel local et de la fédération Sud Education

Compte rendu de l’AG des PLP du 65

Relevé de décisions de l’Assemblée Générale

des PLP des Hautes Pyrénées

du 13 juin 2018

Suite aux annonces du Ministre de l’Éducation, concernant la réforme de la voie professionnelle présentée le lundi 28 mai 2018, l’intersyndicale FSU65, SGEN-CFDT65, SE UNSA65, Sud Education31-65, Snetaa-FO65, CGT Educ’Action65 avait proposé une assemblée générale à tous les personnels des lycées professionnels du département des Hautes Pyrénées.

Lire la suite Compte rendu de l’AG des PLP du 65

Réforme du lycée pro : l’intersyndicale nationale écrit au ministre

Monsieur le ministre,

Vous avez présenté, le 28 mai 2018, vos premières orientations pour « transformer le lycée professionnel ».
Pour nos organisations syndicales la finalité de la voie professionnelle est de permettre, à la fois une insertion immédiate dans la vie active et des possibilités de poursuite d’études réussie.
Pour remplir ses missions, le lycée professionnel s’appuie sur le dynamisme des équipes pédagogiques, sur l’engagement et l’expertise des professeurs.
Nous considérons que ces atouts doivent être valorisés pour donner au lycée professionnel l’attractivité qui lui permettra de remplir pleinement son rôle de formation.

Lire la suite Réforme du lycée pro : l’intersyndicale nationale écrit au ministre

Nous ne nous laisserons pas intimider ! Soutien aux deux enseignants-chercheurs nantais mis en cause

Sud Education 31 relaie et soutient l’expression de SUD éducation 44.

SUD éducation 44 affirme son soutien sans faille aux deux enseignants-chercheurs de l’Université de Nantes, mis en cause par l’équipe présidentielle de l’université de Nantes qui fait preuve d’un autoritarisme de plus en plus inquiétant.

Dans un contexte nantais déjà marqué par de graves régressions démocratiques (militarisation du maintien de « l’ordre », violences policières répétées à l’encontre des lycéen-ne-s, étudiant-e-s et des personnels mobilisé-e-s), la Présidence de l’université a fait intervenir la police sur le campus à trois reprises depuis le mois de février.

Lire la suite Nous ne nous laisserons pas intimider ! Soutien aux deux enseignants-chercheurs nantais mis en cause